Position des électrodes et dérivations électrocardiographiques

Position des électrodes périphériques et
précordiales.
Position des électrodes périphériques et précordiales.

Électrodes périphériques

Au nombre de quatre, marquées de couleurs conventionnelles (rouge, noir, vert et jaune), les électrodes périphériques sont placées au poignet droit (électrode rouge), au poignet gauche (électrode jaune), à la cheville droite (électrode noire) et à la cheville gauche (électrode verte). L’électrode noire fait office de mise à la terre. Ces électrodes définissent 6 dérivations: 3 dérivations bipolaires, I enregistre les variations de potentiel entre le bras gauche et le bras droit, II enregistre les variations de potentiel entre le bras droit et la jambe gauche, et III enregistre les variations de potentiel entre le bras gauche et la jambe gauche. Les 3 autres dérivations (aVR, aVL, aVF) sont unipolaires. Elles enregistrent le même phénomène, mais par rapport à un zéro de référence, obtenu par un artifice de montage (pont de Wilson).

Direction des dérivations périphériques et angles les
séparant.
Direction des dérivations périphériques et angles les séparant.

Ces 6 dérivations se situent dans un même plan, frontal par rapport au sujet. Les trois dérivations bipolaires correspondent approximativement aux trois côtés d’un triangle équilatéral(triangle d’Einthoven), et se trouvent séparées par un angle de 60°. Les dérivations unipolaires s’en écartent selon un angle de 30°. Pour des raisons pratiques, il est convenu de ramener l’origine des dérivations périphériques en un seul point (point zéro) (en trait plein le segment positif et en trait fin le segment négatif des dérivations).

Électrodes précordiales

Six électrodes unipolaires sont disposées sur le thorax, sur un plan horizontal, chacune à un endroit bien précis, afin d’obtenir des tracés qui restent comparables d’un enregistrement à l’autre. V1 est placée dans le 4e espace intercostal en position parasternale droite, V2 dans ce même 4e espace intercostal en position parasternale gauche, V4 dans le 5e espace intercostal sur la ligne médio-claviculaire, V3 à mi-chemin entre V2 et V4. V5 dans le 5e espace intercostal, sur la ligne axillaire antérieure et V6 dans le même 5e espace intercostal sur la ligne axillaire moyenne.

Selon leur position particulière, ces différentes électrodes explorent différentes parties des ventricules: V1 et V2 le ventricule droit et la partie haute du septum, V3 sa partie moyenne et V4 sa partie basse ainsi que l’apex du ventricule gauche, V5 et V6 la partie moyenne et latérale du ventricule gauche.

En combinant les données du plan frontal et du plan horizontal, on élargit le champ d’exploration: I, aVL, V5 et V6 explorent la plus grande partie du ventricule gauche, II, III, aVF la paroi inférieure des ventricules.

Ces 12 dérivations enregistrent la projection, sur chacune d’entre-elles, des variations d’amplitude et de direction du vecteur électrique au cours de l’activation cardiaque.

results matching ""

    No results matching ""