Cardiomyopathie hypertrophique obstructive ou non

Classiquement, la cardiomyopathie obstructive ou CMO se manifeste sur l’électrocardiogramme par des ondes Q dans les dérivations inférieures et des ondes T négatives de V2 à V5 qu’il est difficile de distinguer d’une ischémie classique, en relation avec une pathologie coronaire.

Rythme sinusal avec ondes T négatives de V2 à V6 et en I et aVL, chez
un malade souffrant d’une cardiomyopathie obstructive sans atteinte
coronaire.
Rythme sinusal avec ondes T négatives de V2 à V6 et en I et aVL, chez un malade souffrant d’une cardiomyopathie obstructive sans atteinte coronaire.

results matching ""

    No results matching ""