Hypertrophie ventriculaire gauche

L’hypertrophie ventriculaire gauche se manifeste essentiellement par une augmentation d’amplitude des QRS générés par le ventricule gauche. L’épaississement de la paroi ventriculaire gauche prolonge l’activation avec comme conséquence, une prolongation de la durée du QRS. Secondairement, une modification du segment ST et des ondes T peut apparaître, liée soit à une repolarisation qui débute dans les régions sous-endocardiques à la place des régions sous-épicardiques ou éventuellement à une ischémie myocardique “permanente” secondaire à l’augmentation de la masse ventriculaire gauche et d’un débit coronarien réduit. De manière typique les vecteurs ST et T sont opposés au vecteur du QRS.

Critères diagnostiques

De nombreux critères existent. Les plus fréquemment utilisés sont les critères de Sokolow applicables lorsque la durée du QRS est < 120 ms.

En dérivations précordiales:

  1. Onde S en V1 + onde R en V5 ou V6 > 35 mm (Sokolow).

  2. Onde R la plus grande + onde S la plus grande > 45 mm.

  3. Onde R en V5 ou V6 > 26 mm.

En dérivations périphériques seules ou avec précordiales:

  1. Onde R en I + onde S en III > 25mm.

  2. Onde R en aVL > 11mm.

  3. Onde R en aVL + onde S en V3 > 28 mm chez la femme et > 20 mm chez l’homme.

Critères additionnels

On peut citer la déflexion intrinséquoïde en V5 ou V6 égale ou supérieure à 50 ms et la dépression du segment ST, ou l’inversion de l’onde T dans les précordiales gauches ou dans les dérivations périphériques là où le complexe QRS est essentiellement positif. Globalement, la sensibilité de ces différents critères varie entre 25 et 50%, la spécificité est de l’ordre de 90%. Ces critères ne sont en principe applicables que pour une population de plus de 40 ans.

Hypertrophie ventriculaire gauche avec multiples critères
présents.
Hypertrophie ventriculaire gauche avec multiples critères présents.
Hypertrophie ventriculaire gauche essentiellement dans les
précordiales gauches avec signe de surcharge (ondes T - en I, aVL, V4,V5
et V6). Ce type de tracé est atypique pour une vraie hypertrophie
ventriculaire gauche. Il est par contre typique d’une cardiomyopathie
obstructive avec hypertrophie septale.
Hypertrophie ventriculaire gauche essentiellement dans les précordiales gauches avec signe de surcharge (ondes T - en I, aVL, V4,V5 et V6). Ce type de tracé est atypique pour une vraie hypertrophie ventriculaire gauche. Il est par contre typique d’une cardiomyopathie obstructive avec hypertrophie septale.

results matching ""

    No results matching ""